DES ŒUVRES D’ART ET TECHNIQUES ARTISTIQUES ÉPOUSTOUFLANTES !!!

Voici un bref résumé des artistes aux talents énormes et techniques peu communes,  dont je t’ai parlé cette semaine:

  1. CHRISTO, un couple d’artistes hors du commun.
  2. Le Corbusier, un grand architecte urbaniste moderne, qui a profondément marqué le XXe siècle.
  3. Vik Muniz et ses œuvres réalisées à partir de substances inattendues !
  4. Les œuvres corporelles de Heather Hansen.
  5. Hom Nguyen un portraitiste de talent.

=> REJOINS les fans de Moove !

1. CHRISTO, un couple d’artistes hors du commun.

Christo Javacheff et de Jeanne-Claude Denat de Guillebon

Christo Javacheff et de Jeanne-Claude Denat de Guillebon sont deux artistes exceptionnels. Leurs œuvres sont immenses. Ils sont principalement connus pour utiliser des tissus pour créer des œuvres en « emballant » des paysages, des monuments, des lieux : « révéler en cachant » !

Artistes du monumental et de l’éphémère.

Leur premier travail connu date de 1962 en réaction à l’érection du mur de Berlin. 240 barils de pétrole barrant une rue à Paris: autorisation demandée et refusée.  L’installation sera effectuée tout de même sans l’aide extérieure. Christo et Jeanne-Claude insistent sur le caractère temporaire et gratuit de leur travail. Ils interviennent sur des édifices, des monuments ou des paysages. En emballant, ils révèlent en cachant.

Christo : « Cette œuvre ne peut pas être achetée. Personne ne peut la posséder. Personne ne peut vendre de tickets pour cette œuvre parce que c’est la base même de tous nos projets: la liberté. Et la liberté est l’ennemie de la possession. La possession est synonyme de permanence. Voilà pourquoi cette œuvre ne doit pas durer. »

Les œuvres de Christo et Jeanne Claude peuvent être qualifiées par deux adjectifs : démesurées et éphémères. L’œuvre de Christo ne peut être comprise que lorsqu’on se retrouve devant, face à elle et mesurer son impact. Pour Christo, leur art doit impressionner le public et proposer une nouvelle vision. Un monument emballé, trouve une toute autre forme, une toute autre identité, un tout autre impact. Les Christo recherchent une popularité de leur art.

Christo réalise des projets de plus en plus fous et de plus en plus techniques nécessitant un travail d’équipe et de grands moyens. L’organisation et la logistique font parti de leurs œuvres, de leur art. En effet, il ne faut pas oublier le nombre de démarches pour pouvoir réaliser chaque projet, demandant plusieurs années d’investigations et souvent d’abandons.

Christo crée un art éphémère, esthétique difficilement commercialisable. Son œuvre doit être médiatisée pour exister.

L’urgence d’être vu est d’autant plus grande que demain tout aura disparu… Leurs créations sont sans signification sans rôle social, politique, économique, moral ou philosophique.

Site des artistes : Christojeanneclaude.net

 

2. Le Corbusier, un grand architecte urbaniste moderne, qui a profondément marqué le XXe siècle.

Le corbusier

Charles-Edouard Jeanneret, dit Le Corbusier , célèbre architecte suisse, né en 1887 et mort en 1965, est devenu l’un des grands protagonistes du « modernisme architectural » en ancrant sa compréhension de l’architecture sur l’idée de mesure humaine. Il se passionne très vite pour l’architecture et puise ses inspirations dans les nombreux voyages qu’il effectue durant sa jeunesse (Europe, Afrique du Nord, Balkans). Ce visionnaire a d’abord travaillé sur des cités-jardins avant de conceptualiser des maisons individuelles puis de se tourner vers l’habitat collectif. L’architecte a conçu de nombreux bâtiments tout au long de sa carrière: villas, cités, maisons, immeubles, musée, chapelle et même un couvent.

Le Corbusier, un architecte visionnaire.

L’architecte, également peintre et sculpteur, a défini des principes architecturaux « les cinq points » : les pilotis, le toit terrasse, le plan libre, la façade libre et la fenêtre en longueur, qui deviendront les figures obligées d’une bâtisse moderne.

  • Villa Savoye, Poissy (Yvelines), 1928 : Construite sur un terrain en hauteur dominant la Seine, la villa dite «les Heures claires» est une maison de week-end dessinée par Le Corbusier, en collaboration avec son cousin Pierre Jeanneret, entre 1928 et 1931, pour le compte des Savoye, une riche famille bourgeoise parisienne. L’architecte a conçu la Villa Savoye comme un cube posé sur la pelouse. Endommagée pendant la guerre, la villa fut restaurée et classée monument historique.
  • Cité radieuse, Marseille (Bouches-du-Rhône), 1947 : L’unité d’habitation de Marseille, plus connue sous le nom de Cité radieuse, a été conçue par Le Corbusier en 1947. D’une hauteur de 56 mètres et d’une largeur de 165 mètres, le bâtiment comprend aujourd’hui 337 appartement. Véritable ville verticale, il renfermait à l’époque de sa création des boutiques, des équipements sportifs, médicaux et scolaires, ainsi qu’un hôtel de 21 chambres. Le toit était conçu comme une terrasse commune avec une école maternelle, un gymnase, une piste d’athlétisme, un petit bassin pour enfants et un auditorium en plein air.
  • Chapelle Notre-Dame-du-Haut, Ronchamp (Haute-Saône), 1950-1955 : La chapelle Notre-Dame-du-Haut est construite semblable à une arche blanche, percée d’ouvertures aux vitrages colorés. La coque de la toiture, d’une forme inspirée par la carapace de crabe, est réalisée en béton brut. «J’ai voulu créer un lieu de silence, de prière, de paix, de joie intérieure», précise Le Corbusier le jour de l’inauguration de la chapelle, le 25 juin 1955.
  • Près de Saint-Etienne, l’église Saint-Pierre du site de Firminy

3. Vik Muniz et ses œuvres réalisées à partir de substances inattendues !

Vik Muniz est un plasticien et photographe né à São Paolo en 1961. Il vit et travaille aujourd’hui à New York. Ses reconstitutions et créations originales faites de substances et d’objets inattendus sont bien plus que des copies d’œuvres et des reproductions de clichés.

Depuis une vingtaine d’années, l’artiste, fasciné par le pouvoir de l’image et l’optique, s’est spécialisé dans la reproduction de chefs-d’œuvre et de photographies médiatiques en usant de matières premières inhabituelles: poussière, mégots, détritus, feuillage, fleurs, fil de fer, confettis, lambeaux de magazines, sucre, chocolat, jouets, pièces de puzzle, extraits de nuanciers, diamants et caviar.

Années après années, des plus pauvres au plus nobles, ces matières sont collectées, classées et assemblées minutieusement sur des chantiers parfois titanesques en suivant un modèle pouvant être projeté au sol. Une fois terminée, cette composition est « immortalisée » par une photographie puis détruite. Son style  rappelle inévitablement les peintures de Giuseppe Arcimboldo, artiste italien du 16ème siècle connu pour ses portraits faits de légumes, de fruits et de plantes.

Un artiste contemporain brésilien qui réalise des œuvres d’une façon bien surprenante ! Déchets, confiture, chocolat, terre sont des matériaux qui composent ses œuvres.

Durant trois ans, il a ainsi collaboré avec des hommes et femmes vivant du ramassage d’ordures dans la plus grande décharge du monde à Jardim Gramacho près de Rio. De ces montagnes de poubelles, ils ont extrait la matière première pour réaliser ensemble une série d’oeuvres inspirées de leurs propres vies et des toiles de Francisco de Goya, Michel-Ange ou Jacques-Louis David. Créées dans des hangars, photographiées puis vendues aux enchères chez Sotheby’s, elles ont permis à cette communauté de recevoir près de 250 000$. Un acte qui permet à la fois à l’artiste de renouer avec ses racines brésiliennes mais aussi d’insuffler un véritable message dans ses œuvres.

             

 Site internet de l’artiste: http://vikmuniz.net

 

4.Les œuvres corporelles de Heather Hansen.

Heather Hansen est une danseuse américaine qui a fait de son corps l’instrument d’un art pictural presque magique. L’artiste se tartine les mains et le corps de peinture ou de fusain puis danse sur des larges feuilles de papier créant des performances mêlant son corps, les mouvements, le charbon et le pastel pour créer ses œuvres.

Découvrez son projet intitulé « Emptied Gestures. » sur son site : http://www.heatherhansen.net

 

 

5. Hom Nguyen un portraitiste de talent.

Né à Paris en 1972, Hom Nguyen est un artiste autodidacte au style instinctif et sans complexe qui embrasse avec talent un genre qui a été plus ou moins délaissé ces dernières années : le portrait.

C’est sans doute l’un des domaines de la peinture où le génie et le talent sont les plus nécessaires, car il est bien difficile de savoir retranscrire sur un visage l’ensemble des expressions, la personnalité et de saisir les petits détails fondant l’unicité de l’être.

Hom Nguyen s’inscrit dans une démarche de révélation. Il va avec une touche et un trait dynamique, brutal, quasi animal rappelant la manière de peindre de Jackson Pollock, saisir les expressions du visage et démasquer le sujet. On voit généralement dans les portraits surgir le masque social celui que Carl Jung définira comme Personna.

Selon Jung, le masque est une image que nous créons inconsciemment afin de répondre à ce que la société attend de nous et veut voir en nous. Ainsi, le visage change et ses traits sont les témoins de cette transformation physionomique.

  

Site pour voir ses œuvres: http://hom-nguyen.com

=> REJOINS les fans de Moove !

Vos réactions